Pourquoi manger des graines germées ?

Manger des graines germées ? après manger bio, manger vegan, boire des jus de légumes, maintenant la tendance serait de manger des graines… et en plus germées.

Je sais ce que vous vous dites : « elle est tarée », « encore une bobo qui ne sait pas comment dépenser son argent », « c’est une mode et elle va vite passer ».

Je ne vais pas vous mentir, la première fois que j’en ai entendu parler, je me suis dit la même chose que vous.

Mais voilà, comme je suis curieuse, j’ai voulu faire des recherches et tester. Je ne vais pas faire durer le suspense trop longtemps – si suspense il y a ahah- je suis convaincue de leurs bienfaits, et depuis maintenant plusieurs années.

Ne partez pas, je vais vous expliquer pourquoi.

Description

Il existe des graines à planter pour faire pousser des légumes et des graines comestibles que nos amis les oiseaux et les poules mangent pour se nourrir ET il existe des graines à faire germer. Deux choses différentes donc.

Deux sortes de graines à germer sont vendues : les graines mucilagineuses et les graines non-mucilagineuses.

L’unique différence entre ces deux types de graines est leur manière de les faire germer : on n’utilisera pas le même contenant et ce n’est pas tout à fait le même procédé.

Pourquoi en consommer ?

  1. Les graines, une fois germées,  sont très nutritives, riches en protéines, en sel minéraux, acides aminés, chlorophylles…
  2. Elles sont très faciles à digérer.
  3. Elles ont une saveur très concentrée.
  4. Elles sont économiques : elles remplaceront à merveille les compléments alimentaires. Adieu donc aux gélules et ampoules de vitamine C, aux cachetons de fer, de magnésium etc…

Pourquoi les faire germer ?

  1. Les faire germer est fastoche. C’est encore plus simple que de s’occuper d’un lombricompost (si si je vous assure).
  2. Pas besoin d’avoir de l’espace ni même d’avoir la main verte. Elles poussent dans un bocal, sur votre plan de travail.
  3. Si vous êtes de ceux qui disent souvent « je n’ai pas le temps » alors faire germer des graines est fait pour vous.

Que peut-on faire germer ?

Il en existe des tas et des tas : alfafa, tournesol, poireau, lentilles, brocoli, fenugrec, chou rouge, et bien d’autres.

Plus haut dans l’article, je vous parlais des graines à mucilage (aussi appelées mucilagineuses). Voici la liste : le cresson, la roquette, le basilic, chia, lin, moutarde.

Les seules graines à ne pas faire germer sont : la rhubarbe, l’aubergine et la tomate.

Où en trouver ?

Vous pouvez vous en procurer déjà germées dans les supermarchés et prêtes à l’emploi comme on dit. Mais ce n’est pas ce que je recommande, car elles coutent chères.

Ou vous pouvez en trouver sur internet, sur le site Greenweez par exemple.

Pour vous donner un ordre d’idée des économies que vous pourriez faire en les faisant germer :

  • un paquet de 100gr de graines déjà germées vaut entre 3,50 euros et 3,80 euros.
  • un sachet de 200gr de graines à germer est l’équivalent de 15 barquettes de 100gr.

De quel matériel ai-je besoin ? 

Pour faire germer des graines non-mucilagineuses, il vous faudra :

-1 grand bocal,

-1 élastique,

-1 tissu qui a des petits trous afin que les graines tombent pas lorsque vous rincerez (ex: du tulle, une étamine, un collant).

Pour faire germer des graines mucilagineuses, il vous faudra :

-1 grille avec de petit trou,

-1 coupelle (la grille est posée sur la coupelle).

-1 vaporisateur.

Quand et où les faire germer ?

Toute l’année et pas besoin d’avoir un jardin ou un balcon, vous pouvez les faire germer dans votre cuisine.

Lorsqu’il commence à faire chaud, il faudra les faire rincer 3 fois au lieu de 2.

Concrètement, comment je fais ?

(Les étapes ci-dessous sont pour les graines non-mucilagineuses).

Etape 1 : je prends un bocal propre et je verse une cuillère à soupe de graines. Puis, je recouvre les graines d’eau filtrée et froide en été – et plutôt de l’eau tiède en hiver.

Etape 2 : je recouvre mon bocal d’un torchon/ d’une serviette et je laisse tremper toute la nuit. C’est très important que votre bocal soit à l’abri de la lumière. Les graines ont besoin d’obscurité pour se réveiller.

Attention, le temps de trempage peut varier d’une graine à une autre et toutes les graines n’ont pas besoin d’obscurité. Pour être sûr, lisez les instructions du paquet.

Etape 3 : le lendemain matin, mettez du tulle, une étamine, un collant propre sur votre bocal et accrocher le avec un élastique et vider l’eau dans l’évier.

Recouvrez avec de l’eau et videz de nouveau le bocal. L’eau doit être propre.

Etape 4 : rincez une fois le soir puis tous les jours, deux fois par jour (matin et soir). 

En été et lorsqu’il fait chaud dans votre pièce, il est conseillé de rincer vos graines 3 fois par jour.

Vous pouvez réutiliser l’eau de rinçage pour arroser vos plantes ou faire cuire vos pâtes/riz/patates etc…

Et là, la magie opère : les graines se transforment, des germes apparaissent. Au bout de 4 jours  à 5 jours seulement, vous pouvez les manger.

Passons maintenant au mode opératoire des graines à mucilage.

Etape 1 : Faire tremper 1 cuillère à soupe de graines dans un verre d’eau pendant 30 minutes max. Petit à petit, elles gonflent et produisent un mucilage (une sorte de gélatine).

Etape 2 : C’est le moment de rincer : vider délicatement le verre sur la grille et étaler les graines sur la grille du germoir.

Etape 3 : Verser de l’eau dans la coupelle et placez-la dans un endroit chaud et lumineux.

Etape 4 : Vérifier tous les jours le niveau de l’eau et arrosez d’eau les graines à l’aide d’un pulvérisateur.

Au bout de 4 à 5 jours, elles grandissent et des feuilles se forment. C’est le moment de les récolter.

Comment savoir si je peux les consommer ou non ?

Prenons par exemple, l’Alfalfa. Lorsque le germe (queue blanche) mesure environ 3-4 cm, c’est que vous pouvez la consommer.

Vous pouvez la conserver pendant 1 semaine maximum, dans une boite hermétique et dans votre frigo.

Par quelles graines commencer ?

Les plus connues sont les graines d’Alfafa (aussi appelées graines de luzerne).

Les graines à germer d’Alfalfa sont riches en protéines, sels minéraux comme le calcium, le fer, le magnésium, le potassium et le phosphore, de vitamines A, B1, B2, B12, C, D et E, de bêta-carotène.

Avec quoi les déguster ?

Tout comme les huiles d’oléagineux (noix, noisettes, amandes…), les graines germées ne doivent pas être cuites; pour une simple et bonne raison quelles vont perdre tous leurs nutriments.

En salade, dans vos sandwichs, dans des verrines, sur des toasts ou encore dans vos soupes, elles se mettent partout. Il suffit de les déposer sur vos plats juste avant de servir. Elles relèveront le goût de vos plats.

Conquis(e) ?

Bon appétit 😉

2 Commentaires. En écrire un nouveau

  • Bonjour Marion,
    Je parcours votre site et je découvre plein d’idées très intéressantes !
    Je vis en appartement et je pense que faire pousser des graines de cette façon ça permet de manger mieux.

    Merci 🙂

    Répondre
    • Bonjour Nina, je suis ravie de savoir que vous avez pris des choses. N’hésitez pas à me soumettre des idées d’articles qui pourraient vous plaire, je suis preneuse. A très vite !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu