Quand l’écologie rime avec économies

Qui a dit qu’être écolo coûtait forcément cher ? 

Dans sa cuisine, dans sa salle de bain, dans son armoire, on peut faire des économies partout et sans que tout votre salaire et vos économies y passent.

Commençons notre tour par ce qu’il y a dans nos armoires. 

Les vêtements

Combien de vêtements restent sagement pliés dans l’armoire pendant plusieurs mois sans jamais être portés ? Pour ma part, beaucoup trop.

Du coup, ce que j’ai décidé de faire, c’est de limiter un maximum le neuf (soit deux-trois achats neufs par an).

Les vêtements d’occasion coutent tellement moins chers !

Concrètement, comment qu’est ce que je peux faire ?

Déjà, je vérifie ce que je porte toujours et ce que je ne porte plus depuis 1 an.

A partir de ce moment là, je fais un tri : soit je garde, soit je vends, soit je donne.

Faire des affaires sur le bon coin : le bon coin est la caverne d’Ali Baba.

Je suis d’accord que c’est tentant d’aller en boutique ou sur un site de e-commerce et de trouver facilement le tee-shirt bleu de marque qui ira avec le jean de marque.

Le hic, c’est que ces vêtements viennent de loin. Et puis, la personne qui a fabriquée votre tee-shirt est sous-payée. Enfin, les matières utilisées sont majoritairement issues du pétrole (vive le synthétique…).

Entre nous, est ce que les vêtements d’occasion ne feraient pas l’affaire ?

Les sites internet/applications pour s’habiller

Dans le même état d’esprit, on a une friperie en ligne Once Again qui vend des vêtements de marque comme Levi’s, le Comptoir des Cotonniers, Addidas et plein d’autres…

Deux possibilités s’offrent à vous :

1) vendre un minimum de 15 vêtements (en très bon état et propres) et les équipes de Once Again se chargent de tout. 

2) acheter des chaussures, des accessoires, des vêtements de marques à des prix tout doux. Les tailles et les mesures des vêtements par exemple, sont très précises. Vous pouvez difficilement vous tromper.

Ensuite, il y a Geev : c’est une mine d’or !

Sur cette application gratuite (c’est aussi un site), vous pouvez donner/ trouver tout ce que vous cherchez : des vêtements bien sûr mais pas que.

Voici une liste non exhaustive : décoration, nourriture, électroménagers, meubles, livres, bons de réduction.

Les ressourceries

Il y en a un peu partout en France. Ce sont des associations qui récupèrent tous  types de dons (en bon état) et qui les revendent à des prix discount. 

J’aime beaucoup aller dans les ressourceries parce que les personnes qui y travaillent sont des bénévoles mais aussi des personnes qui ont des difficultés à trouver un emploi.

Des ustensiles de cuisine, des boites fourrent tout, des cadres, des miroirs, en passant par de la papeterie, vous y trouverez forcément votre bonheur.

La salle de bain

Avons-nous besoin d’avoir 36 000 crèmes, des crèmes de jour, crèmes de nuit, des shampooings, des laits hydratants, du coton démaquillant, des cotons de tige dont la durée de vie est approximativement d’une minute ? Non non et encore non.

Un lait hydratant suffit pour corps et visage. Par exemple, de l’huile de coco, le beurre de cacao, de l’huile d’argan ou encore de l’huile d’amande douce hydrateront tout aussi bien votre peau.

Un auriculi pour nettoyer vos oreilles ou tout simplement votre petit doigt.

Pour le démaquillant, vous pouvez utiliser des lingettes réutilisables des centaines de fois et lavables à la main ou en machine. Un coup de savon de Marseille et le tour est joué, elles sont comme neuves.

La durée de vie est nettement supérieure à celle du coton démaquillant que l’on achète en supermarché.

Si vous avez besoin que je vous aiguille vers des marques, dites le moi en commentaire ou en me contactant via le formulaire 😉

Autre exemple, vous pouvez utiliser un gant de toilette dont vous ne ferez usage que pour vous démaquiller. Ou encore utiliser vos mains + du savon doux = encore plus économique.

En cuisine

Faisons un tour dans la cuisine.

L’une des premières solutions est d’acheter moins pour réduire considérablement le gaspillage; car gaspiller coûte cher (environ 150 euros par personne et par année).

§ en faisant une liste et en la suivant rigoureusement, vous avez moins de chance de gaspiller.

§ en se préparant plusieurs plats le dimanche pour la semaine suivante est en les conservant dans des boites hermétiques types tupperwares.

§ en mangeant vos restes le lendemain ou le surlendemain.

§ en bannissant les plats préparés de votre cuisine.

Le vrac

Pourquoi acheter en vrac ?

1- pour éliminer les emballages

2- pour adapter les quantités à vos besoins

3- ou encore pour économiser car vous ne payez pas le packaging

Vous pouvez quasiment tout trouver en vrac : des pâtes, du sirop, des céréales, de l’huile de noix, des gâteaux apéro et j’en passe.

Les grands magasins bio proposent un large choix de vrac. Il y a aussi les épiceries Day by Day présentes dans de nombreuses grandes villes de France : Amiens, Annecy, Besançon, Angers, Bordeaux pour ne citer quelles.

Pour certaines astuces que je vais vous donner juste après, il sera nécessaire de dépenser un peu d’argent (mais pas beaucoup, promis).

Réduire sa facture d’eau

§ Installer un mousseur sous les robinets pour aérer l’eau (= moins de volume d’eau).

Pour cela, dévisser les bagues qui sont à l’extrémité de vos robinets puis visser les mousseurs.

Le débit diminuera et vous économiserez 5 litres d’eau par minute. 

Vous pouvez en trouver partout dans des magasins de bricolage.

Cela coute entre 4 et 7 euros; c’est plutôt accessible, non ?

§ Remplacer le pommeau de douche  (économie de 10 litres par minute).

§ Remplir le réservoir des toilettes d’une bouteille d’eau d’un litre ou d’un litre et demi si vous avez et remplissez la d’eau. 

Elle occupera la place d’un litre/d’un litre et demi d’eau et donc, à chaque fois que vous tirez la chasse d’eau, vous économiserez 8 litres d’eau par jour et par personne.

§ Préférer la douche plutôt que le bain.

Vous avez un balcon, un jardin ? J’ai une bonne nouvelle; vous allez pouvoir réutiliser l’eau de pluie.

Avec l’eau de pluie vous pouvez :

§ Donner à boire à vos plantes;

§ Nettoyer le sol, nettoyer votre voiture (avec du savon hein);

§ Remplir la chasse d’eau.

Les bouteilles en plastique, c’est fini

L’eau du robinet se boit : mettre dans une bouteille en verre de l’eau du robinet + du charbon actif que vous trouverez en magasin bio ou sur le net. Le charbon actif ne se change que tous les 6 mois.

Après 6 mois, ne le jetez surtout pas. Tout comme le bicarbonate de soude, le charbon actif absorbe les odeurs de la poubelle, de la litière ou encore de chaussures.

Le charbon actif est aussi est un excellent fertilisant : placez le dans les pots des plantes, sous terre dans votre jardin.

Puis, il finira sa vie dans votre compost. Faites vos calculs, vous verrez c’est beaucoup plus économique et écologique.

Fabriquer ses nettoyants ménagers

4 produits suffisent pour nettoyer chez vous : du savon de marseille, du vinaigre blanc, du bicarbonate de soude, du savon noir.

Le bicarbonate de soude pour désodoriser votre frigo, pour nettoyer vos légumes et fruits, ou encore pour enlever les mauvaises odeurs de vos chaussures après avoir fait votre sport.

Le vinaigre blanc pour détartrer les toilettes, la bouilloire, pour laver vos robinetteries, la glace de votre salle de bain, votre four, le sol.

Le savon de Marseille comme lessive maison, liquide vaisselle, anti mites.

Le savon noir (à diluer une petite quantité avant) pour dégraisser, pour laver le sol…

Adieu également à l’essuie-tout dont la durée de vie est à tout casser de deux secondes.

Comment remplacer l’essuie-tout ?

  • Par des chiffons en microfibre et/ou des chutes de tissus/de la récup de vêtements abimés, quand il s’agit d’éponger une surface.
  • Des petites serviettes de table en coton feront aussi l’affaire quand il s’agira de recevoir des invités. Et hop, dans la panière à linge.
  • Vous pouvez aussi acheter un rouleau d’essuie-tout réutilisable, des éponges lavables.

Et vous, quelles sont vos astuces pour allier économies et écologie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu